Scooter hybride

Sommaire

Si la solution du scooter électrique ne vous convient pas, mais que vous avez le souci d'utiliser l'énergie électrique, il existe d'autres solutions comme le scooter hybride, la trottinette électrique, la bicyclette électrique, le gyropode ou encore le véloscooter.

Bon à savoir : le décret n° 2019-1082 du 23 octobre 2019 a précisé les règles de circulation des trottinettes électriques et autres engins de déplacement personnels motorisés, EDPM (gyropode, monoroue, etc.). Depuis le 1er novembre 2019, leur usage est encadré par le Code de la route. En agglomération, les EDPM doivent circuler sur les pistes cyclables et ne peuvent pas circuler sur les trottoirs (sauf autorisation des autorités locales). Leur stationnement sur les trottoirs est autorisé, sauf interdiction des autorités locales et à condition de ne pas gêner les piétons. Ils doivent être équipés d'un système de freinage, d'un avertisseur sonore, de feux avant et arrière et d'un dispositif réfléchissant à l'avant. Un arrêté du 22 juillet 2020 définit les caractéristiques de l'avertisseur sonore obligatoire dont le son doit être entendu à 50 mètres au moins. 

Scooter hybride : alliance du thermique et de l'électrique

Le scooter hybride est une solution intéressante pour les personnes qui ont à la fois des déplacements en zone urbaine et en zone périurbaine.

Tout comme les voitures hybrides, le scooter hybride est l'association de deux technologies. Il fonctionne avec deux moteurs :

  • un moteur thermique : performant pour les longs trajets
    • à partir de 50 cc ;
    • vitesse importante ;
  • une propulsion électrique : écologique et silencieux pour les petits trajets en ville
    • puissance : à partir de 800 W ;
    • vitesse maximum : 45 km/h ;
    • les batteries se rechargent deux de façons :
      • lorsque le scooter roule au moteur thermique grâce à un système de récupération de l'énergie ;
      • en les branchant sur une prise secteur ;
    • non polluante.

Cette double technologie permet de réaliser de véritables économies d'énergie en passant en mode électrique durant les trajets urbains très gourmands en énergie (arrêts, accélérations, embouteillages, etc.).

Trois modes d'utilisation pour ce type de scooter

On passe facilement du mode thermique au mode électrique en actionnant un petit levier. Il y a trois façons d'utiliser le scooter hybride :

  • utilisation 100 % thermique ;
  • utilisation 100 % électrique ;
  • utilisation mixte.

Avec la plupart des modèles, lorsqu'on est en mode électrique et que le scooter arrive à puissance maximale, le scooter passe tout seul en mode thermique, et vice versa.

Enfin, le problème de l'autonomie n'est pas aussi important que pour un scooter électrique : si les batteries sont déchargées, il suffit de passer en mode thermique. On évite ainsi les pannes...

Prix du scooter hybride : au-dessus de 2 000 €

Le scooter hybride a un coût un peu supérieur au scooter thermique classique. Son prix sera d'autant plus élevé que ses performances le seront : un modèle 125 cc/1 500 W sera bien entendu plus cher (car plus puissant) qu'un modèle 50 cc/800 W (environ 1 500 €).

Nous pouvons si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes du scooter électrique. Ils pourront vous proposer un devis gratuit et sans engagement.

À noter : les bonus écologiques et la prime à la conversion instaurés pour l'acquisition d'un deux-roues à moteur électrique ne s'appliquent pas aux moteurs hybrides.

Ces pros peuvent vous aider