Remiser sa moto pour l'hiver

Sommaire

Si vous préférez rouler par une belle journée d'été car vous avez une sainte horreur d'accumuler les kilomètres sous la pluie ou le froid, et de devoir religieusement nettoyer votre moto dans ses moindres recoins, il est peut être temps de remiser votre moto pour cet hiver !

Voici toutes les étapes à suivre pour la retrouver en parfait état pour les beaux jours.

1. Lavez votre moto

  • Lavez votre moto avec soin, en évitant si possible les stations de lavage. Un jet d'eau, un produit lavant (moto ou non) non corrosif, une éponge (non grattante) et de l'huile de coude suffisent.
  • Essuyez bien votre moto et chassez à l'aide d'un compresseur les derniers résidus d'eau dans les recoins
  • Bien évidement, une station de lavage classique peut faire l'affaire si elle est à proximité de chez vous.

Bon à savoir : les stations de lavage haute pression sont à utiliser avec prudence. La force du jet peut détériorer certaines peintures vieillies, enlever des stickers ou attaquer des joints. Il convient de les utiliser en respectant scrupuleusement les indications sur les distances pour positionner la lance haute pression.

2. Choisissez le bon emplacement

  • Pour le futur stockage de votre machine, rangez votre moto dans un endroit où vous n'aurez pas à la déplacer continuellement pour prendre tel ou tel objet dans votre garage.
  • Évitez les lieux humides ou de passage.

3. Videz les carburateurs

  • Si votre moto dispose de l'injection passez directement à l'étape 4.
  • Si votre moto dispose encore de carburateurs :
    • Fermez le robinet d'essence et utilisez la vis de purge si le robinet en est pourvu.
    • Récupérez l'essence dans un récipient et remettez là dans le réservoir.
    • Si votre moto est dépourvue de robinet de purge (ou si vous ne voulez pas vous embêter), laissez tourner le moteur pour vider les restes d'essence.

4. Gonflez les pneus

  • Une fois les pneus froids, gonflez les avec 200 grammes de plus que les préconisations constructeurs qui sont toujours faite à froid. Ainsi, la carcasse du pneu ne subira pas de déformation avec la perte d'air et la position statique de la moto.
  • Si vous n'avez pas de compresseur chez vous, rendez-vous dans une station service et ajoutez les 200 grammes supplémentaires en sachant que la pression des pneus se fait à froid normalement.

Bon à savoir : quand votre moto roule, les pneus chauffent par l'air qu'ils contiennent. Les pressions varient donc en fonction de l'utilisation. Par exemple, si la pression d'un pneu préconisée est de 2,5 bars, lors d'un usage de plusieurs dizaines de kilomètres, la pression va augmenter pour passer à plus de 3 bars. Si vous opérez la pression des pneus à ce moment là, votre valeur sera donc supérieure à la préconisation. Il ne manquera pas d'air, et vous ne serez pas non plus en surpression. Dans le cas où votre pression serait en dessous de la préconisation, à chaud vous pourriez tout de même avoir une valeur supérieure.

5. Remplissez le réservoir

  • À l'aide d'un jerrican ou d'une bouteille préalablement remplie d'essence, remplissez le réservoir au maximum.
  • Refermez le bouchon.

6. Préservez la batterie

  • Démontez la selle pour accéder à la batterie.
  • Débranchez la batterie.
  • Vous pouvez également la brancher sur un chargeur spécialement conçu pour l'hivernage.

7. Protégez les pièces fragiles

  • Les pièces comme les platines ou les chromes peuvent s'oxyder avec le temps, surtout si votre moto est rangée dans un endroit assez humide. Pour éviter cela, frottez ces pièces avec un chiffon légèrement imbibé d'huile.
  • Obstruez les sorties d'échappement avec des chiffons gras.
  • Graissez les câbles.

8. Bâchez votre moto

  • Pour recouvrir votre moto pour l'hiver, bon nombre d'équipementier propose des bâches ou couvertures. Choisissez un modèle respirant pour éviter la condensation. Un drap ou une couverture peuvent parfaitement assurer un rôle protecteur contre la poussière dans un garage.
  • Avant de la recouvrir, passez un coup de soufflette ou d'aspirateur pour chasser les dernières poussières.
  • Positionnez la couverture ou bâche, une fois le moteur bien refroidi.
  • Attachez votre moto à l'aide d'un ou plusieurs antivols pour la prémunir du vol, selon l'endroit où vous la stockez pour l'hiver. À noter que certaines protections spécifiques moto intègrent le passage des antivols pour assurer un bon maintien.
  • Sanglez soit à l'aide des fixations équipant la bâche, soit à l'aide ficelle en opérant des petits trous dans le drap.

Note : bien évidemment si vous stockez votre moto dehors, optez pour une protection étanche. Il sera toutefois difficile de protéger l'intégralité de votre moto.

Ces pros peuvent vous aider