Purger le liquide de frein d'une moto

Sommaire

Il est recommandé de remplacer le liquide de frein de sa moto tous les 2 ans. L'opération n'est pas compliquée mais elle nécessite beaucoup d'attention pour ne pas faire rentrer d'air dans le circuit. Les freins sont des organes de sécurité et toute erreur peut avoir des conséquences graves !

Voici pas à pas comment purger le liquide de frein d'une moto.

Lire l'article

Zoom sur la nécessité de purger le liquide de frein d'une moto

Le liquide de frein est un fluide hydraulique permettant la transmission d'un mouvement exercé sur le levier ou la pédale de frein aux pistons des étriers. Il est incompressible et circule dans un ensemble étanche. Le plus utilisé porte l'appellation DOT4 mais il existe aussi le DOT5.1 (utilisé en compétition) et le liquide minéral (utilisé pour les vélos et certains véhicules anciens).

Le DOT4 est hydrophile. Au fil du temps, de l'humidité parvient à rentrer dans le circuit. Lors d'un freinage, la chaleur générée par les freins fait augmenter la température du liquide, permettant à l'humidité contenue dans celui-ci de se vaporiser. Cela a un impact sur le freinage (perte de précision et risque de blocage).

Attention : le liquide de frein est corrosif pour les peintures, ainsi que pour les plastiques transparents (vitre de tableau de bord), s'il n'est pas essuyé rapidement. Pensez à protéger votre moto avec des chiffons.

 

1. Localisez les purgeurs

Chaque étrier de frein est pourvu d'au moins un purgeur. Celui-ci est placé au point le plus haut de l'étrier. Certains étriers possèdent 2 purgeurs (1 par côté). Dans ce cas, commencez la purge par celui qui se trouve au plus près de la durite de frein.

Cas particulier : le Combinated Brake System (CBS), spécifique à certains modèles de Honda, connaît une répartition sur les 2 roues du freinage lorsqu'on n'agit que sur une seule des commandes. Les étriers acceptent 2 durites qui n'interagissent pas, nécessitant 2 purgeurs situés du même côté mais à des hauteurs différentes.

Il est impératif que le purgeur soit placé vers le haut afin que l'air contenu dans l'étrier s'échappe lors de la purge. Si ce n'est pas le cas, démontez l'étrier et placez-le correctement.

2. Cas 1 : Remplacez simplement le liquide de frein

Si vous souhaitez uniquement remplacer le liquide vieux par du neuf, ne vidangez pas le circuit :

  • Videz simplement le réservoir de liquide du maître cylindre avec une seringue, et nettoyez l'intérieur de ce dernier avec un chiffon.
  • Placez ensuite un tuyau transparent au bout du purgeur et reliez l'autre extrémité à la seringue (vide).
  • Remplissez le réservoir de liquide avec du fluide approprié neuf et venant d'un bidon ouvert récemment.

Attention : prenez garde à ne pas appuyer sur le levier ou la pédale quand le réservoir est vide pour ne pas faire rentrer d'air dans le circuit. Le liquide neuf chasse le vieux et l'absence d'air facilite la purge. La couleur plus claire du liquide neuf en sortie de purgeur indique que le liquide est totalement remplacé.

Procédez ainsi :

  • À l'aide d'une clé plate, desserrez le purgeur concerné d'environ 1/4 de tour.
  • Appuyez sur le levier du frein concerné pour faire sortir du liquide et resserrez le purgeur en maintenant le levier enfoncé.
  • Relâchez ensuite le levier et recommencez l'opération jusqu'à ce que le liquide sorte propre.
  • Passez alors à l'étrier suivant s'il y a lieu.

Bon à savoir : commencez par l'étrier qui a la plus petite longueur de durite par rapport au maître cylindre. Soyez vigilant(e) : lorsque le levier est relâché, le circuit se met en dépression et le purgeur aspire, ce qui ferait revenir le liquide expulsé dans l'étrier. De plus, un purgeur desserré n'est pas étanche et de l'air peut s'introduire par le filetage lorsque la pression est relâchée.

  • Surveillez le niveau de liquide dans le réservoir du maître cylindre. Celui-ci baisse à chaque fois que vous relâchez la pression et un oubli ferait rentrer de l'air dans le circuit.
  • Une fois le liquide remplacé et que vous êtes sûr(e) qu'aucune bulle d'air ne subsiste dans le circuit, complétez le niveau du réservoir et refermez celui-ci en prenant garde à bien positionner la membrane de caoutchouc.
Consulter la fiche pratique

Cas 2 : Remettez en service le circuit vide de votre moto

Il y a plusieurs raisons de vider le circuit :

  • réfection des joints d'étrier de frein ;
  • réfection du maître cylindre ;
  • remplacement des durites ou d'un élément.

Purgez le liquide de frein

Note : la plupart des maîtres cylindres d'origine n'étant pas munis de purgeurs, il est parfois fastidieux de faire rentrer le liquide dans le circuit.

Pour faciliter la purge :

  • Démontez les purgeurs d'étrier et entourez le filetage de ruban d'étanchéité (teflon) afin de pouvoir aspirer avec la seringue lors de l'ouverture. La dépression créée dans le circuit facilite l'entrée du fluide.
  • Une fois le maître cylindre amorcé, appuyez sur le levier du frein pour faire sortir du liquide et resserrez le purgeur en maintenant le levier enfoncé.
  • Relâchez ensuite le levier et recommencez l'opération jusqu'à ce que le circuit soit vidangé.

Particularité des freins avant

Le piston du maître cylindre est une pièce moulée et partiellement usinée. La partie moulée présente souvent des aspérités où se piègent des petites bulles. Si celles-ci n'empêchent pas le frein de fonctionner, elles allongent la garde du levier (course morte avant que le circuit monte en pression).

Pour vous débarrasser de ces bulles : tapotez sur le levier avec un manche de marteau ou de tournevis, ou à la main en le tirant légèrement et en le relâchant brutalement, le but étant de faire "résonner" le levier. Cela a pour effet de transmettre des vibrations au maître cylindre et ainsi de faire remonter les bulles dans le réservoir de celui-ci. On les voit s'échapper par un des petits trous.

Au fur et à mesure, la garde diminuera. Ces bulles ne peuvent pas s'évacuer par les étriers parce que le volume de liquide déplacé n'est pas suffisant pour qu'elles parcourent toute la durite (donc dès que la pression est relâchée, elles remontent).

Note : il se peut que le phénomène se manifeste plusieurs heures après la purge. Dans ce cas, procédez de la même manière que décrit plus haut, sans rien démonter mais en prenant garde à ce que le maître cylindre soit le plus horizontal possible.   

Consulter la fiche pratique

Ces pros peuvent vous aider